Jean-Marc LUISADA (piano)

Vendredi 3 août à 21 H
Pléguien - Eglise Notre-Dame de Soumission

W.A. Mozart  Sonate pour piano n°11 en la majeur, K.331
Robert Schumann  Davidsbündlertänze, Op 6
Franz Schubert  Sonate en si bémol majeur D960

Jean-Marc Luisada
« Luisada, l’enchanteur, l’humaniste à son instrument, l’homme à sa passion, à son amour de l’art, sculptant ses sons dans un marbre blanc imaginaire dressant un véritable Taj Mahal dans les nuages et le ciel où il vagabonde avec les anges mélomanes ravis de sa présence  » (Franck Ciup)

 

 

 

Soliste réputé, Jean-Marc Luisada est l’un des rares héritiers de la tradition romantique française. Il a aussi su mettre son talent au service de la musique de chambre et de la pédagogie

Jean-Marc Luisada est formé par deux professeurs Marcel Ciampi et Denyse Rivière, puis il part pour l’Angleterre où il étudie à l’école Yehudi Menuhin. Il entre ensuite au Conservatoire National Supérieure de Musique de Paris dans la classe de piano Dominique Merlet et la classe de musique de chambre de Genevieve Joy-Dutilleux et obtient le Premier prix dans les deux disciplines.

En 1983, Jean-Marc Luisada est lauréat du concours Dino Ciani à la Scala de Milan. En 1985, il est lauréat au concours Chopin de Varsovie.
Son succès à Varsovie le propulse sur la scène internationale. Suivront alors des apparitions à travers le monde.

Parallèlement à son activité de concertiste, Jean-Marc Luisada enregistre pour le label de production Harmonic Records et puis pour Deutsche Grammophon avec qui il réalise plusieurs enregistrements dont les valses et mazurkas de Chopin, les Goyescas de Granados et les concerti de Schumann et Grieg avec le London Symphony Orchestra sous la baguette de Michael Tilson Thomas.

Jean-Marc Luisada est un cinéphile passioné (il a une collection de plus de 8,000 films !). L’un de ces projets préféré fut l’enregistrement de l’Histoire de Babar de Poulenc avec l’actrice française Jeanne Moreau pour le label Deutsche Grammophone. Depuis il réalise plusieurs projets de ce genre : Feu Sacré un concert/pièce avec Macha Méril sur un sujet de George Sand et Chopin.

En 1998, il signe un contrat exclusif avec RCA Red Seal/BMG pour lequel il enregistre des œuvres de Bizet et Fauré (Grand prix du disque), Chopin, Dvorak, Schumann, Mozart, Haydn, des sonates de Chopin, Liszt et Scriabine. Jean-Marc Luisada joue sous la direction de chefs d’orchestre de grande renommée Charles Dutoit, Adam Fischer, Theodor Guschlbauer, … et avec des orchestres du monde entier. Jean-Marc Luisada joue également en formation de chambre avec le quatuor Fine Arts, Sine Nomine, Kocian, et Talich, ainsi qu’avec des musiciens reconnus tels que Paul Meyer, Patrick Gallois…

Il est régulièrement invité à participer aux Festivals de Besançon, de la Roque d’Anthéron, de Radio France à Montpellier, de Strasbourg, Bergen en Norvège et Valdemosa.
Il se produit à travers l’Europe dans les salles les plus prestigieuses, telles que Queen Queen Elizabeth Hall et Wigmore Hall, Londres; Suntory Hall, Tokyo; New Bilbao Auditorium de Barcelone; Victoria Hall, Genève; Alice Tully Hall, New York; Palais des Beaux Arts, Bruxelles; Musikhalle de Hambourg: Herkulessaal, Münich; Teatro San Carlo, Napoli; Salle Verdi du Conservatoire de Milan, Symphony Hall à Osaka, Conservatoire Tchaïkovski, Moscou; Tonhalle, Zürich; à Paris: Salle Pleyel, Théâtre des Champs Elysées, Salle Gaveau, Théâtre du Châtelet…

Au mois de juin 1989 il est nommé Chevalier des arts et des lettres et en novembre 1999 Chevalier de l’ordre du mérite par le gouvernement français. Le 14 juillet 2003, il est nommé Officier des arts et des lettres.
En 2008, RCA Red Seal édite un disque-portrait de l’artiste, avec les plus marquants moments de sa carrière discographique, et des inédits de Beethoven, Liszt et Tchaïkovski. Un DVD de master class complète le voyage musical «Jean-Marc Luisada, Le chant du piano».

Depuis 2008, Jean-Marc Luisada a enregistré un autre récital Chopin, sa nouvelle version de l’intégrale des Mazurkas, puis les Ballades de Chopin. Un nouvel album en 2012, « Escale » lui permet d’aborder pour la première fois au disque Bach ou encore Debussy.

En 2014, il enregistre La Truite de Schubert avec le Quatuor Modigliani.

Jean-Marc Luisada sur France Info