Abdel Rahman EL BACHA
Né à Beyrouth en 1958, il se perfectionne en France au Conservatoire Supérieur de Paris dans la classe de Pierre Sancan. Il en sort avec quatre premiers prix (piano, musique de chambre, harmonie, contrepoint). Depuis l’éclatante révélation de son talent au Concours Reine Elisabeth de Belgique en 1978, remporté à l’unanimité, il se produit dans les plus prestigieuses salles d’Europe et du monde. Il joue avec des orchestres tels que le Philharmonique de Berlin, l’Orchestre de Paris, le NKH de Tokyo,… Il obtient, dès son premier disque consacré aux premières œuvres de Prokofiev, le Grand Prix de l’Académie Charles Cros. Parmi une riche discographie, distinguons ses intégrales de l’œuvre pour piano de Chopin, son intégrale des sonates de Beethoven et l’enregistrement des cinq concertos de Prokofiev. Il est aussi compositeur.

Né à Beyrouth en 1958, Abdel Rahman El Bacha se perfectionne en France dès l’âge de seize ans dans la classe de Pierre Sancan au Conservatoire National Supérieur de Paris. Il en sort avec quatre Premiers Prix (Piano, Musique de chambre, Harmonie et Contrepoint). Depuis l’éclatante révélation de son talent au Concours Reine Elisabeth de Belgique en 1978 qu’il remporte à l’unanimité, et après un temps d’arrêt qu’il consacre à accroître son répertoire, il se produit dans les salles les plus prestigieuses d’Europe et du monde. Il joue avec des orchestres tels que le Philharmonique de Berlin, l’Orchestre de Paris, le NHK de Tokyo, l’English Chamber Orchestra… Depuis son premier disque, consacré aux Premières oeuvres de Prokofiev, qui obtient le Grand Prix de l’Académie Charles Cros, il enregistre de nombreuses oeuvres (Bach, Ravel, Schubert, Schumann, Rachmaninov) chez Forlane, ainsi que les 5 concertos de Prokofiev (live) chez Fuga Libera. Ses intégrales des sonates de Beethoven et de l’oeuvre pour piano seul de Chopin – en ordre chronologique – sont un très grand succès, tant au concert qu’en CD. Son dernier disque solo consacré à Prokofiev vient de paraître chez Mirare. Abdel Rahman El Bacha, maître de piano à la Chapelle Musicale Reine élisabeth, est également compositeur. En 1998, le ministre de la Culture de la République française lui a décerné le titre de Chevalier des Arts et des Lettres et en 2002, le président de la République libanaise lui a remis la médaille de l’ordre du Mérite, la plus haute décoration de son pays natal.

Lu dans la presse :

« La façon dont le pianiste franco-libanais s’approprie les partitions est saisissante: il y a, bien sûr, un jeu d’une infinie variété, avec une sonorité tour à tour ronde et violente, presque brutale, un phrasé net et sans fioritures, un legato parfait, une main droite d’une précision foudroyante et une main gauche qui sait se faire légère, bref du grand piano comme on en entend rarement. »
ConcertoNet.com0

Abdel Rahman EL BACHA (récital de piano)

Vendredi 11 août à 21 H
Pléguien - Eglise Notre-Dame de Soumission

Enrique Granados : Goyescas
Maurice Ravel : Miroirs, Gaspard de la Nuit