Claudio BOHORQUEZ violoncelle /  Peter NAGY piano

Mardi 7 août à 21 H
Plouha - Chapelle de Ker Maria

Robert Schumann Trois romances opus 94
Johannes Brahms Sonate en mi mineur opus 38
Bela Bartok Rhapsodie n°1 Sz 87
Johannes Brahms Sonate en fa majeur opus 99

Claudio BOHORQUEZ (violoncelle)

Salué par les chefs d’orchestre et le public, Claudio Bohorquez est l’un des musiciens les plus passionnants et fascinants de sa génération. Il se produit avec le Quintette à cordes de la Philharmonie de Berlin, qui avait donné un concert mémorable lors du Festival des Musicales de Blanchardeau 2016.

Sa récente tournée avec le National Symphony Orchestra sous la baguette de Christophe Eschenbach fut très remarquée, tout particulièrement pour son interprétation du Concerto pour Violoncelle de Lalo, qui a été « la plus belle version entendue à ce jour », selon un critique du Washington Post.

Depuis 2017, Claudio Bohórquez est devenu Directeur Artistique du Festival Winnenden.

Il joue sur un violoncelle de Giovanni Battista Rogeri mis à sa disposition par la Banque d’Etat de Bade-Wurtemberg.

Né en Allemagne de parents péruviens et uruguayens, Claudio Bohorquez a étudié le violoncelle avec Boris Pergamenschikow à la Hanns Eisler Academy of Music de Berlin.

Il a remporté des prix au Concours International Tchaïkovski pour les Jeunes Musiciens de Moscou et au Concours de Violoncelle Rostropovitch de Paris (1994). Primé au premier concours international Pablo Casals tenu à Kronberg  (Allemagne) en 2000, il a pu ainsi jouer pendant deux ans sur le violoncelle Goffriller  de Pablo Casals (fabriqué par le luthier vénitien Matteo Goffriller en 1733). Son premier prix au Concours International d’Exécution Musicale de Genève a marqué le début de sa carrière de soliste.

Professeur pendant cinq ans à la Musikhochschule de Stuttgart, il enseigne actuellement à la Hanns Eisler Academy (automne 2016).

Claudio Bohorquez a enregistré pour plusieurs labels : EMI Classics, Berlin Classics et Plushmusic. Il a aussi réalisé un CD intitulé Doha pour le centre Shambhala des Montagnes Rocheuses  (Colorado – Etats-Unis) qui dispense des formations à la méditation.

Il a joué et jouent encore avec les chefs d’orchestre suivants: Daniel Barenboim, Rafael Frühbeck de Burgos, Jonathan Darlington, Thomas Dausgaard, Christoph Eschenbach, Hans Graf, Ruben Gazarian, Manfred Honeck, Yakov Kreizberg, Sir Neville Marriner, Eiji Oue, Krzysztof Penderecki, Leonard Slatkin, Tugan Sokhiev, Lothar Zagrosek et David Zinman.

A côté de ces nombreux enregistrements, Claudio Bohorquez a exécuté la musique composée par Paul Englishby pour le film « Ten Minutes Older – The Cello » (2002). Il a aussi travaillé avec le peintre Klaus-Peter Kirchner pour « Room for Pablo Casals », une oeuvre qui allie mots, sons et images  en hommage au grand violoncelliste, et sur l’enregistrement de Daniel Hope « les 4 saisons » (2017).

Claudio Bohórquez joue sur un violoncelle de Giovanni Battista Rogeri (17ème siècle) mis à sa disposition par la Banque d’État du Bade-Wurtemberg.

 

http://www.claudiobohorquez.com/en

 

 

 

.

Peter NAGY (piano)

Peter Nagy est l’un des représentants les plus brillants de l’école pianistique hongroise. Affichant des dons musicaux exceptionnels dès sa petite enfance, Peter Nagy est admis à l’âge de 8 ans à l’Académie de musique Franz Liszt de Budapest sous la direction de Ferenc Rados, Klara Mathé et Kornél Zemplény.

Il commence sa carrière internationale dès 1979. Lauréat du premier prix du concours de radio hongrois, il participe au Festival de Menton, et est acclamé l’année suivante au Festival des Jeunes Solistes de Bordeaux et à Bratislava.

Il mène depuis une intense activité comme musicien et se produit dans le monde entier, que ce soit en soliste avec l’Orchestre Symphonique de Tokyo, lors de récitals à New-York ou en Europe, ou encore en tant que musicien de chambre dans diverses formations.

En 2001, le prestigieux Prix Liszt lui a été décerné.

De 1984 à 1987, il suit l’enseignement de György Sebök à Bloomington (Indiana).

Peter Nagy a donné des récitals à l’Auditorium du Louvre, au Wigmore Hall de Londres, à New York, à l’Opéra de Sydney, en Nouvelle-Zélande dans les grandes villes du Japon.En soliste ou au sein d’une formation de musique de chambre, il a joué dans les grands festivals de France (Aix-en-Provence et Divonne), Suède (Bastad), Finlande (Helsinki, Khumo), Suisse (Blonay, Davos), Italie (Stresa), Allemagne ( Frenswegen, Eisenach, Kronberg, Moritzburg), Etats-Unis (Fayetteville, Marlboro), Ecosse (Edinburg), Irlande (Cork, Kilkenny), Chine (Pékin, Shenzhen).

Il se produit régulièrement avec Zoltan Kocsis, Miklós Perényi, le violoniste Leonidas Kavakos et le violoncelliste Martti Rousi (trio en 1988), Kim Kashkashian (récital en duo), Charles Neidich, Nobuko Imai, Tanja Becker–Bender, Ruggiero Ricci, Claudio Bohorquez and Frans Helmerson et au sein du  St. Lawrence String Quartet (Canada).

Peter Nagy enseigne à la Hochschule für Musik und Darstellende Kunst de Stuttgart et dirige l’Ecole Doctorale de l’Université Franz Liszt de Budapest.

Il a enregistré, pour  Hypérion, les sonates pour piano et violon de Hindemith et les sonates pour violon et piano de Respighi (Tanja Becker-Bender, violon) ; pour Decca, les Danses hongroises de Brahms et les Rhapsodies pour violon et orchestre de Bartok (Leonidas Kavakos, violon) et, chez Toccata Classics, les œuvres pour piano et violon de Bartok (Vidor Nagy ou Tanja Becker-Bender, violon).